Akathisie : la torture sur ordonnances

STOP MED TORTURE !

BANDEAU

Akathisie : effet secondaire des médicaments

Guy Hugnet – Extrait de La Grande Intoxication « L’akathisie provoque manies, tremblements, elle rend frénétique, furieux et précipite les gens vers la violence ou le suicide
 
Elle a été amenée à la torture de dissidents soviétiques avant les années 1970 et est encore utilisé sur le Falun Gong en Chine.
 

« On m’a appris depuis mon enfance a faire confiance aux médecins, beaucoup de gens disent « il faut faire confiance aux médecins, ils savent ce qu’il font » et APRES, TU APPRENDS QUE CE N’EST PAS VRAI... »

Déni et négationnisme

Certains médicaments causent ou aggravent ce syndrome, notamment : des psychotropes, des antidépresseurs, des neuroleptiques, des antihistaminiques H1 sédatifs dont certains sont des neuroleptiques du groupe des phénothiazines, la trimétazidine, la lévodopa, le tramadol, le baclofène, etc.
 

Ils font passer les effets secondaires des médicaments ou de sevrage, pour une nouvelle maladie ou une aggravation de la maladie initiale

Le medecin est la personne qui risque le plus de vous tuer

Akathisie

Qu’est ce que l’akathisie : effet secondaire des médicaments ou du sevrage des médicaments

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

Akathisie, torture et suicide induit

Negationnisme des médecins

L’akathisie est un trouble, induit comme un effet secondaire des médicaments (y compris les ISRS et les antipsychotiques), qui peut amener une personne à ressentir une telle agitation intérieure intense que la victime est conduite à la violence et / ou au suicide. Il a été dit: « La mort peut être un résultat bienvenu ». Pour des raisons liées au fort pouvoir politique et de lobbying des compagnies pharmaceutiques, l’akathisie est rarement expliquée comme un effet secondaire possible des médicaments, et les professionnels de la santé et le grand public en savent très peu sur l’existence de ce trouble.
 

« les médecins ont tous nié que les médicaments auraient pu causer son état »

Akathisie provoqué par le sevrage des benzodiazépines

Akathisie après antidépresseur

Akathisie

Akathisie et dystonie

« syndrome des jambes sans repos : Il perturbe les nuits de 8 % des Français mais reste méconnu »

Akathisie

La liste des médicaments qui provoquent l’akathisie
 
L’akathisie est un trouble, induit comme un effet secondaire des médicaments (y compris les ISRS et les antipsychotiques), qui peut amener une personne à ressentir une telle agitation intérieure intense que la victime est conduite à la violence et / ou au suicide. Il a été dit: « La mort peut être un résultat bienvenu ». Pour des raisons liées au fort pouvoir politique et de lobbying des compagnies pharmaceutiques, l’akathisie est rarement expliquée comme un effet secondaire possible des médicaments, et les professionnels de la santé et le grand public en savent très peu sur l’existence de ce trouble.
 
L’akathisie aiguë se développe peu de temps après le début du traitement.      
L’akathisie tardive se développe des mois après le début du traitement.      
L’akathisie de sevrage se produit lors de l’arrêt d’un médicament.      
L’akathisie chronique est tout type qui dure plus de six mois
Les symptômes de l’akathisie peuvent inclure:
anxiété ou agitation
agitation
se sentir émotionnellement mal à l’aise
dysphorie – se sentir mal ou déprimé
Difficulté à dormir
attaques de détresse ou de panique
difficulté à rester assis; ressentir le besoin de continuer à bouger, par exemple. faire les cent pas
une sensation de vouloir sortir de votre peau
pensées sombres et désagréables
impulsions étranges et inhabituelles, souvent de nature agressive
homicidalité
suicidalité
 
un site consacré a l’akathisie

Ajouter un commentaire