Pilules contraceptives et torture

. Entre 2000 et 2011, l'ANSM reconnaît officiellement 1751 cas par an d’accidents thromboemboliques veineux dont 14 décès annuels pour les pilules de 3ème et 4ème génération et 778 accidents par an dont 6 décès annuels pour les pilules de 1ère et 2ème génération

Les pilules contraceptive provoquent : des AVC, des embolies pulmonaires, 400 mortes par an

La pilule contraceptive peut rendre aveugle

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

J’arrête la pilule

Diane 35 : le témoignage de Marjorie, victime d'un AVC à 22 ans

Effets secondaires

Diane 35 : "enfin, on se réveille"

Liens entre contraception hormonale et risque accru de suicide

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l'autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français

.

Victime d'une thrombose suite à une prise de pilule

AVC : elle devient victime à cause de sa pilule !

Pilule : "On connaît les risques depuis 2001"

La pilule contraceptive tue les femmes

Dans les années 1960, les effets secondaires graves de la pilule, tels que les caillots de sang et les crises cardiaques, ont commencé à faire de la publicité. Le fabricant de comprimés, GD Searle, a reçu des rapports faisant état de 132 caillots sanguins, dont 11 mortels. 3 Le fabricant a nié que ces décès aient été causés par la pilule, bien qu'il existe des preuves attestant que la pilule augmente considérablement le risque de formation de caillots sanguins et d'accidents vasculaires cérébraux, de crises cardiaques, d'embolies pulmonaires et de thromboses veineuses profondes. Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine a montré:
Une étude de 2015 publiée dans le British Journal of Clinical Pharmacology montre que la prise d'une combinaison de progestatif et d'œstrogènes augmente le risque de cancer primitif du cerveau (gliome) de 50%. L'utilisation à long terme double presque le risque. Les femmes ne recevant que du progestatif présentent un risque de cancer du cerveau encore plus élevé. Et bien que les gliomes représentent 33% des tumeurs primitives du cerveau, lorsque Time.com a rendu compte de la découverte, l'auteur a utilisé le mot «rare» cinq fois pour décrire les tumeurs.
 
La pilule contraceptive et d'autres produits de contrôle des naissances peuvent et ont tué des femmes non seulement aux États-Unis, mais dans le monde entier. Souvent, la pilule entraîne des problèmes cardiovasculaires pouvant entraîner la mort.  Des études ont montré que la plupart des femmes décédées des suites d’une utilisation de la pilule ou d’autres produits de contrôle des naissances étaient mortes de caillots de sang, de crises cardiaques ou d’embolies pulmonaires. Comme vous pouvez le constater sur notre lien effets secondaires, la pilule provoque également de nombreux autres problèmes graves tels que le cancer, les maladies inflammatoires pelviennes, la dépression et bien plus encore.

Bandeau

Ajouter un commentaire