Professeur peter Gotzche : lanceur d'alerte médicale / medical whistleblower

Professeur peter Gotzche : lanceur d'alerte médicale / medical whistleblower

Le site de peter Gotzsche

 

Peter Gotzsche

« LES DROGUES PSYCHIATRIQUES SONT BIEN PLUS DANGEREUSES QUE LES DROGUES ILLEGALES »

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.

"les médicaments sont si dangereux qu'ils sont la troisième de cause de mort. Ce sujet devrait être public et largement débattu. Si un virus tuait autant de gens, il y a bien longtemps que l'on en par

Corruption

Prof. Peter Gotzsche : EMA vaccin HPV

Cholestérol, diabète, hypertension.... : ils ont baissé tout les seuils pour vendre plus de médicaments

Les antidépresseurs ne sont PAS efficaces

Le traitement forcé doit être aboli

Les drogues psychiatriques vous blessent / STOP AU TRAITEMENT FORCE

Antidépresseurs : le placébo est plus efficace que le médicament

Les antidépresseurs causent 15 fois plus de suicide que la FDA déclare

Les médicaments psychiatriques ont peu de bénéfice mais provoquent beaucoup de dégats / « les antipsychotiques ne sauvent personne, ils tuent les gens »

Tous les essais cliniques sur les neuroleptiques et les antidépresseurs, sont biaisés et les antidépresseurs n'auraient jamais du être autorisés

Surdiagnostics du cancer du sein

Interview

Les prescriptions médicales sont la troisième cause de décès

Le complot contre le professeur peter Gotzsche

Surdiagnostiques

Mammographie : non merci

Peter Gotzsche explique le complot contre sa fonction a Cochrane

Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français

.

Remèdes mortels et crime organisé

LES MÉDICAMENTS D’ORDONNANCE SONT LA TROISIÈME CAUSE DE MORTALITÉ APRÈS LES MALADIES CARDIAQUES ET LES CANCERS.
Peter C. Gøtzsche lève le voile sur les comportements frauduleux de l’industrie pharmaceutique dans les domaines de la recherche et de la commercialisation et sur son mépris moralement répugnant pour la vie humaine. L’auteur établit des rapprochements convaincants entre l’industrie pharmaceutique et l’industrie du tabac et révèle l’extraordinaire vérité derrière les efforts déployés pour semer la confusion et détourner l’attention du public et des politiciens. Il s’appuie sur des données probantes et traite de manière détaillée de l’extraordinaire défaillance du système causée par le crime généralisé, la corruption et l’inefficacité de la réglementation pharmaceutique – une réglementation qui, selon lui, doit être radicalement transformée. " Si nous prenons autant de médicaments, c’est principalement parce que les compagnies pharmaceutiques ne vendent pas des médicaments, mais des mensonges à leur sujet. C’est ce qui fait que les médicaments sont si différents du reste... Tout ce que nous savons sur leur compte, c’est ce que les compagnies ont choisi de nous dire et de dire à nos médecins... Les patients ont confiance dans leurs médicaments parce qu’ils extrapolent la confiance qu’ils ont envers leurs médecins et la reportent sur les remèdes que ces derniers leur prescrivent. Ils ne sont pas conscients que les médecins, s’ils en savent long sur les maladies et la physiologie et la psychologie humaines, en connaissent très, très peu sur les médicaments si ce n’est les informations fabriquées de toutes pièces par l’industrie pharmaceutique... Si vous ne croyez pas que le système est hors de contrôle, je vous invite à m’écrire pour m’expliquer pourquoi les médicaments sont la troisième cause de mortalité... Si une épidémie provoquée par une nouvelle bactérie ou un nouveau virus avait fait autant de victimes – ou si elle avait même causé un centième seulement des décès associés aux effets secondaires des médicaments –, nous aurions tout fait pour la contenir. "

psychiatrie mortelle et négationnisme organisé

Malheureusement, la psychiatrie tue
Il n’y a aucun doute que la façon dont nous utilisons actuellement des médicaments utilisés en psychiatrie fait beaucoup plus de mal que de bien. Les médicaments utilisés en psychiatrie sont tellement nocifs qu’elles tuent plus d’un demi-million de personnes chaque année parmi les 65 ans et plus aux États-Unis et en Europe. Ce qui rend les drogues psychiatriques la troisième cause de mortalité, après les maladies cardiaques et le cancer. Nous pourrions réduire notre consommation actuelle de médicaments psychotropes de 98 % et en même temps améliorer la survie et la santé mentale de la population. Il n’y a rien de patients psychiatriques craignent plus de traitement forcé, et il s’agit de des principales raisons pourquoi avoir un contact étroit avec le système de traitement psychiatrique nettement augmente des suicides. Selon une convention des Nations Unies, traitement forcé constitue une violation des droits de l’homme et doit être interdit, et les données empiriques ont montré qu’une psychiatrie sans traitement forcé est possible.   

Ajouter un commentaire